LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME(L’AUTOSUGGESTION)

(LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME PAR L’AUTOSUGGESTION CONSCIENTE)

Le livre d’ Émil Coué

LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME PAR L’AUTOSUGGESTION CONSCIENTE

votre ami yacine

Le lien du livre gratuit

Qui est émil Coué

Je suis tombé par hasard sur un livre que le titre m’a beaucoup intéressé, LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME PAR L’AUTOSUGGESTION CONSCIENTE  mai après l’avoir lu je ne savais plus quoi pensé car le contenu du livre étais en réalité sujet à débat, ce qui m’a poussé à faire une petite recherche sur le web afin de faire la part des choses.

l’auteur a écrit *quand il y a conflit entre la volonté et l’imagination c’est toujours l’imagination qui l’emporte, c’est donc l’imagination et non la volonté qui est la première faculté de l’homme ; aussi est-ce commettre une grave erreur que de recommander aux gens de faire l’éducation de leur volonté, c’est l’éducation de leur imagination qu’ils doivent faire.  *L’éducation de l’imagination d’après Mr.Coué se fait par l’autosuggestion consciente, jusqu’ici tout va bien, c’est ou il parle de guérir des malades par l’autosuggestion et des maladies lourde que le point d’interrogation se pointe dans ma tête, est-il possible de guérir une maladie rien qu’à travers son mental (effet placebo).

LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME, Critiques de la méthode

Mme Joanne Wood, professeur de psychologie à l’Université de Waterloo (Canada), a étudié la pertinence, l’impact de la pensée positive.
Elle en conclut que les messages positifs que les gens tentent d’intégrer ont, en pratique, souvent un effet négatif.
« Aujourd’hui est le 1er jour du reste de ma vie » ou « Je vais réussir » ne sont par exemple que deux messages positifs parmi tant d’autres qui, répétés régulièrement, doivent permettre de mieux se sentir dans sa peau. Il apparaît cependant que ce genre de messages a un effet inverse sur les gens qui ont une mauvaise image d’eux-mêmes. Les messages positifs ne fonctionneraient en effet que si la personne qui les prononce croit réellement que ça va marcher. D’après l’étude de Wood, c’est paradoxalement chez les gens qui en auraient le plus besoin que la pensée positive aurait un effet négatif. Ainsi, « les gens qui ont une faible image d’eux-mêmes et répètent ce genre de messages pensant au fond d’eux que ce n’est pas vrai. Ces sentiments prédominent sur les messages positifs. »   Source : wikipédia

« La méditation de pleine conscience a changé ma manière de soigner »

Dr. Jean-Gerard Bloch, rhumatologue, instructeur MBSR

J’ai voulu proposer aux personnes du monde de la santé, médecins, psychologues, chercheurs en neurosciences, une nouvelle approche de la médecine du corps-esprit avec une validation scientifique. Et cela sur la base des résultats d’un programme qui a fait ses preuves depuis 30 ans aux USA. La MBSR (Mindfullness based stress reduced) ou la réduction du stress basée sur la méditation de pleine conscience est un programme de huit semaines qui a été formalisé par Jon Kabat-Zinn. Ce professeur de biologie moléculaire convaincu a laïcisé la méditation bouddhiste pour lui permettre d’entrer dans les hôpitaux et cliniques américaines, avec un programme très pédagogique d’exercices et de pratique quotidienne pour apprendre à vivre en pleine conscience et retrouver son potentiel de vie, au delà de la maladie. La pleine conscience s’adresse à tous, souffrants ou non. Des recherches avec des études cliniques et fondamentales ont pu valider des résultats, notamment pour accompagner ces douleurs chroniques auxquelles la médecine traditionnelle ne répond pas complètement.

Source :   http://www.lavie.fr/  si vous voulez lire tout l’article voici le lien :http://www.lavie.fr/religion/spiritualite/la-meditation-de-pleine-conscience-a-change-ma-maniere-de-soigner-05-02-2013-36011_22.php

Conclusion:

En conclusion de toute ma modeste recherche, j’ai conclu que la méthode Coué, LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME PAR L’AUTOSUGGESTION CONSCIENTE, trouve son application dans plusieurs cas et avec efficacité dans le développement personnel et en médecine comme complément très important dans le traitement d’une maladie aussi dans la prévention des maladies psychosomatique, mais elle ne peut nullement remplacer ou suffire pour traiter des maladies organiques lourdes.

votre ami yacine

2 réflexions au sujet de « LA MAÎTRISE DE SOI-MÊME(L’AUTOSUGGESTION) »

  1. emlifecoach

    Merci Yacine . J’avais en effet entendu parler de l’effet « négatif » des affirmations positives sur certaines personnes mais je crois néanmoins que cela peut marcher si les personnes travaillent d’abord sur elles à voir le bon côté des choses. L’utilisation des pensées positives est alors une aide pour continuer dans cette démarche…

    Répondre
    1. yacine Auteur de l’article

      je suis entièrement d’accord avec vous, la pensé positive est très bénéfique, l’exception est chez les personnes qui ont besoins d’une prise en charge médicale(psychiatrique).

      Répondre

Laisser un commentaire